Ferme des arts – Plantes à Parfum, Aromatiques et Médicinales (PPAM), artisanat et ferme pédagogique

La ferme artisanale est une ferme d’agritourisme certifiée en agriculture biologique située dans la voïvodie1 de Małopolska, au Sud de la Pologne. Proche de la forêt, la ferme est au coeur d’un paysage pittoresque composé de nombreux sentiers de randonnée sur lesquels on peut apprécier la beauté de la nature. Les propriétaires, Maria Karaś et son mari gèrent la ferme depuis 18 ans.

La ferme s’étend sur plus de trois hectares, principalement des prairies sur lesquelles ils gardent dix moutons. La laine est utilisée pour des activités éducatives ; les moutons eux-mêmes sont une attraction pour les touristes qui visitent la ferme. Également, il y a un petit jardin botanique sur la ferme à des fins éducatives. Une activité agritouristique est également menée.

Les propriétaires appartiennent au réseau ‘Małopolska Village Smelling of the Herbs’ (village Malopolska, senteur des herbes) depuis huit ans. La ferme fait également partie du Réseau national des fermes éducatives. Les activités éducatives proposée par la ferme sont adaptées à différents groupes cibles: jeunes, personnes âgées et personnes handicapées et aux demandes des participants.

Présentation de l’exploitation agricole       

Les propriétaires ont hérité la ferme de leurs parents. Ils vivent dans la voïvodie de Małopolska depuis des générations. L’écologie est très importante pour eux. C’est pourquoi ils gèrent une ferme certifiée en agriculture biologique. Les conditions naturelles et paysagères sont adaptées à l’agriculture biologique et aux activités agritouristiques.

Les principaux produits agricoles de la ferme sont issus de la culture des PPAM. Depuis 8 ans, les propriétaires font partie du réseau ‘Małopolska Village Smelling of the Herbs’. Actuellement, il y a 20 fermes dans ce réseau où les PPAM sont au cœur de la création de ce réseau. En plus des plantes aromatiques de la ferme, Maria et son mari confectionnent des produits artisanaux également liés aux PPAM. Par exemple, ils ajoutent des herbes et plantes aromatiques aux bouquets faits de papier de soie. En outre, les PPAM sont utilisées pour la fabrication de savons, de crèmes, de bougies et de teintures, ainsi que d’huiles cosmétiques comme la lavande, le calendula et le thym. Dans le cadre de l’agritourisme, la ferme dispose de quatre chambres d’hôtes où les repas sont également offerts et concotés notamment avec les herbes de la ferme.

Les activités agricoles et non agricoles fournissent des sources de revenus supplémentaires aux propriétaires, en plus d’un poste à temps plein dans le centre culturel local.

Maria et son mari sont très actifs et coopèrent volontiers avec les personnes situées dans un environnement proche. Ceci est illustré par leur engagement dans le groupe folklorique ‘Porębianie’, qui fait la promotion de la région.


Les produits fabriqués à la ferme sont utilisés pour deux types de besoins: ceux des visiteurs de la ferme (par exemple pour la fabrication d’objets artisanaux) et pour diverses expositions, foires ; et les besoins des ateliers exécutés dans la ferme dans le cadre du programme éducatif.

Stratégie de développement                                                    

Les étapes les plus importantes de l’évolution de la ferme au cours des 18 dernières années sont les suivantes:

  • Lancement de l’exploitation agricole avec des pratiques culturales durables via une certification agriculture biologique.
  • Lancement de l’atelier ovin herbe
  • Début de la culture des PPAM
  • Début de l’activité d’agritourisme.
  • Intégration au sein du réseau ‘ Małopolska Village Smelling of the Herbs’.
  • Création d’une ferme éducative. La ferme offre diverses activités pour ses propres clients, à savoir: papier de soie, techniques de découpage décoratif, filage de la laine, pâte à sel et plâtre, activités en lien avec les PPAM.

Les propriétaires ont commencé leur activité agricole il y maintenant 18 ans. En parallèle, ils continuent à mener un groupe de musique régionale intitulé ‘Porębianie’. Ils utilisent les spectacles du groupe pour promouvoir les produits de leur ferme.

Modèle économique             

Les propriétaires ont hérité la ferme de leurs parents. Pour cette raison, ils n’ont pas bénéficé de subventions et ont utilisé leurs propres économies pour investir dans des travaux de rénovation. Les principaux investissements ont permis l’adaptation des installations existantes à l’agritourisme. Les propriétaires tirent leur principal revenu d’un emploi à plein temps non agricole. Les activités agricoles et non agricoles (i.e. l’artisanat, l’agritourisme et les activités éducatives) constituent une source de revenus supplémentaire. Actuellement, les propriétaires reçoivent des subventions directes de l’Union Européenne pour l’exploitation. Maria et son mari ont créé leur projet par passion et leur activité agricole est uniquement une occupation supplémentaire. Ainsi, le chiffre d’affaires de l’exploitation couvre principalement les charges mais aucun bénéfice significatif ne se dégage de leur activité agricole. La seule source de revenu, limitée, provient des ateliers de formation.

Pratiques innovantes                                       

L’innovation dans le domaine du tourisme joue un rôle clé dans la réussite économique, notamment dans le cadre du lancement de nouvelles offres touristiques. Depuis environ vingt ans, le tourisme dans les zones rurales de Pologne s’est développé notamment via la promotion de l’agriculture biologique. L’agritourisme, l’introduction de nouveaux produits ou encore l’amélioration de la qualité des services fournis, ont également contribué à ce développement.

L’exploitation agricole s’inscrit dans le développement équilibré des zones rurales. Outre les activités agricoles de base, des activités non agricoles sont réalisées en tant qu’activité innovante.

Selon Maria, il est nécessaire de suivre un certain nombre de cours afin de pouvoir réaliser ces activités soi-même. Beaucoup d’entre eux ont été suivis par la propriétaire elle-même.

Futur                                          

Pour l’avenir, elle prévoit de développer davantage les activités éducatives en mettant particulièrement l’accent sur la promotion de l’écologie avec les PPAM. Elle envisage d’augmenter le nombre d’ateliers dans sa ferme pour enseigner à différents groupes de bénéficiaires les avantages des PPAM et les possibilités d’une utilisation correcte de ces plantes naturelles et saines. Enfin, elle souhaite continuer à développer des ateliers d’artisanat.

Conseil pour le(a) futur(e) installé(e)

Pour entreprendre un tel projet, il faut avant tout avoir la volonté, la détermination et la possibilité de diversifier ses activités pour une diversification de ses revenus ; car les petites exploitations ne peuvent pas perdurer uniquement avec la production agricole. Il faut avoir de la rigueur pour gérer une telle ferme et être ouvert aux gens également. Pour être agriculteur, il faut non seulement suivre une formation en conséquence, mais aussi posséder un terrain.

Autre chose?

According to the owner, passion is the most important thing. You have to like what you do.

In summary, innovative products of rural tourism in most cases are focused on promoting an organic approach. In the case of educational homesteads, environmental education is included in the regulations. In contrast, network tourism products in rural areas are usually implemented by certified organic farms. On the basis of the case study analysed, it can be noticed that a tourist farm is not limited to only one innovation and one development direction but uses the concept of multifunctional rural development.

Auteurs: PhD Małgorzata Bogusz, Msc Maciej Dymacz